jeudi 2 février 2017

Travailler dans l'atelier exige de la lumière, beaucoup de lumière, et encore plus lors de travaux de précision. Jusqu'à récemmen...

DIY - La lampe d'atelier articulée

Aucun commentaire:
 
Travailler dans l'atelier exige de la lumière, beaucoup de lumière, et encore plus lors de travaux de précision. Jusqu'à récemment, les sources de lumière de l'atelier étaient à peine suffisantes, Pierre a donc voulu remédier à ce problème en fabriquant directement une lampe, à positionner au dessus de son établi.
 
Pierre s'est donc inspiré d'un modèle classique de lampe dite "d'architecte", soit un pied qui sera ici fixé au dessus de l'établi, et des bras articulés, pour adapter l'orientation de la lumière. Une fois les plans réalisés et imprimés à l'échelle 1:1, direction l'atelier pour la réalisation. Vous pourrez retrouver le lien vers le plan complet en bas de cet article.

 
Sur un modèle de lampe d'architecte classique, le système de blocage est assuré par des ressorts. Ici, il n'y aura que de bois, le système fonctionnera donc avec des molettes également fabriquées en bois.

La première étape consiste à découper les patrons, et à les coller sur le contreplaqué. On procède ensuite à la découpe des pièces à la scie à ruban, en prenant un millimètre de marge. Ce millimètre sera ensuite enlevé à l'aide d'une ponceuse stationnaire.

 
La seconde étape consiste à marquer l'ensemble des trous de perçage à l'aide d'un pointeau, puis de les percer à l'aide de la perceuse à colonne. Pour insérer les écrous dans le bois, il suffit de percer un trou arrêté : vous vous souvenez de vos cours de géométrie de l’école ? Le cercle inscrit et le cercle circonscrit à un polygone régulier ? Dans notre cas, le diamètre de perçage doit correspondre au cercle inscrit de l'hexagone. Sortez une feuille blanche, vous avez deux heures et pas de calculette. Ou si besoin, laissez un commentaire !

 Une fois l'ensemble des trous réalisés, on peut passer à l'assemblage des bras de la lampe.


La dernière étape concerne l'électricité. Pierre a choisi une boite de conserve pour la tête de sa lampe, on reste dans un côté industriel / atelier, et ça fonctionne très bien (en plus de canaliser la lumière). Procurez-vous une douille et une ampoule de votre choix. Percez le fond de la boite de conserve et le cercle de support aux dimensions de votre douille. Le montage est donc terminé, et le résultat valait le coup de se donner de la peine !

 

Lien vers l'article sur L'Air du bois (et accès aux plans).
Crédits photos : Atelier p and b.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire