dimanche 23 juillet 2017

En me baladant un dimanche sur Instagram, je tombe sur de la broderie, de jolies choses encadrées directement sur leurs tambours. J’ob...


En me baladant un dimanche sur Instagram, je tombe sur de la broderie, de jolies choses encadrées directement sur leurs tambours. J’observe, je trouve ça très joli et délicat, et j’aime l’idée que le support de travail devienne l’objet exposé. Je fouille un peu et je tombe rapidement sur le compte de Sarah K. Benning. Elle est depuis devenue pour moi la papesse de la broderie green & jungle ! Son blog est également génial, filez y faire un tour !

Ses créations sont canons, des petites simples aux très grosses et très complexes, j’aime le détail et la finesse. Ces créations sont régulièrement sold out sur son shop Etsy (et le prix de ces petites merveilles est plutôt élevé aussi), mais elle propose un kit de démarrage par mois (à environ 17€), pour débutant : un pdf complet de 10 pages, avec un modèle qu’elle a dessiné et toutes les astuces et consignes pour réaliser le modèle soi-même, même si comme moi, on n’a jamais fait de broderie !

Je valide mon achat & récupère dans la foulée mon modèle pdf. Pour une obscure raison, j’ai depuis des années dans mes affaires de bricolage un tambour de broderie (dont je ne connaissais jusque-là que vaguement l’utilité). J’ai déjà beaucoup de fils DMC à la maison, dont une dizaine de nuances de vert ; et j’avais des aiguilles de broderie dans un kit d’aiguilles. J’ai aussi dans un coin une chute de tissu, un lin beige qui sera parfait. En gros, je n'attendais plus que ce kit, sans même le savoir !

Matériel :
1 tambour de broderie
Du tissu (coton, lin, etc)
Des fils de broderie de la couleur de votre choix (j’ai une préférence pour les fils DMC)
Une aiguille à broder
1 feutre effaçable à l’eau / 1 craie de couture


Je suis pas à pas les consignes de Sarah, et les choses se sont assez bien passées ! Au tout début, j’ai quand même eu un doute, Sarah indique que l’idéal est de travailler avec le point de satin (« satin stitch »), comme ci-dessous ; mais sur son pdf, elle nous montre l’arrière de son ouvrage, qui ne ressemble pas du tout au recto ! Je suis un peu perdue, je me dis que je ne comprends donc pas le point. Je lui ai fait un petit mail (en anglais) pour qu’elle dissipe mon doute, et j’ai eu une réponse le lendemain (hyper efficace !).
En effet, elle conseille le point de satin pour débuter (comme expliqué ci-dessous) : mais pour « économiser » du fil, elle pique autrement (point de satin classique : 1-2-3-4, « méthode Sarah » : 1-2-4-3). Elle re-pique donc au verso directement à côté du point qu’elle vient de faire.
Au final, je ne suis pas complètement satisfaite du résultat, ce n’est pas très régulier, un peu grossier par endroits également. J’ai brodé avec les 6 brins des fils DMC, et travailler avec seulement 3 aurait permis un rendu plus délicat. Je n’ai pas brodé chaque feuille de la même manière, cherchant un peu la meilleure façon de faire, et globalement, je manque de finesse de réalisation sur cette pièce. Mais je l’aime beaucoup !

J’ai adoré la « simplicité » de réalisation, attention, ce travail m’a tout de même pris quelques heures, mais ce n’est pas complexe. Si vous cherchez plus de difficultés, elle propose un kit pour les plus avancés, également tous les mois. J’aime aussi beaucoup l’idée de liberté : elle le dit elle-même, trouvez ce qui vous fait kiffer, votre façon de faire, pas de règles académiques dans ses broderies, il faut y trouver son plaisir !

C’est ma première broderie et je crois que j’aime travailler les fils sur une toile. J’en ai d’ailleurs fait d’autres depuis (dont le tambour pour nos alliances de mariage), et j’en ai encore une autre en cours !


Crédits photos : Atelier p and b

mercredi 15 mars 2017

Après notre premier article sur le sujet, Pierre propose un nouveau point sur 7 passionnés de menuiserie, tous en France cette fois, à s...


Après notre premier article sur le sujet, Pierre propose un nouveau point sur 7 passionnés de menuiserie, tous en France cette fois, à suivre pour découvrir la menuiserie, trouver des idées ou se perfectionner !

Nicolas - Copain des Copeaux
C'est avec Nicolas de copains des copeaux que j'ai commencé à m'investir sérieusement dans ma passion du bois. J'ai dévoré toutes ces vidéos, et c'est de là que j'ai commencé à construire ma liste d'abonnement sur Youtube. 
C'est à partir de ses vidéos que j'ai commencé a investir dans du matériel, et dans la fabrication de mon premier établi. Et depuis ce jour, je n'ai pas arrêté d’améliorer et développer mon atelier. Ce site possède également l'un des forums les plus riches d'internet sur la menuiserie !
Chaine Youtube
Site web


Boris Beaulant
Boris est un autodidacte passionné de bois, et il en fait maintenant son activité. Ses vidéos parlent d'elles-même, juste une petite musique pour accompagner l'image. C'est également le créateur du site l'Air du Bois, détaillé juste ci-dessous 
Page Facebook
Site web

L'Air du Bois
C'est le site où je passe le plus de temps, et où je suis le plus actif ! Il a été crée par Boris Beaulant alias Zeloko il y a 4 ans maintenant. Le concept est de proposer un espace de partage collaboratif. Chaque internaute peut proposer ses créations et plans, ses pas-à-pas et ses trouvailles... C'est une véritable caverne d'Ali-Baba et une mine d'inspiration, ce site permet d'apprendre des autres et de partager des compétences. Cet espace ne cesse de s'enrichir au fil des mois, avec des nouveaux outils et autres évolutions !
Page Facebook
Site web

Samuel Mamias - Tout en bois
Alors là c'est du lourd, j'attends toujours avec impatience ces vidéos ! Samuel est un passionné du bois et ça se voit, et l'on sent très bien qu'il appartient au monde de l'enseignement. Son contenu est très pédagogique, tout est très bien expliqué. Chacune de ses réalisations fait appel à une technique bien particulière, j'aime beaucoup l’idée "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"!
Page Facebook 

Créolignum
Créolignum, c'est Franck, un ancien militaire, un menuisier de formation et surtout il a pas sa langue dans sa poche ! Ses vidéos sont plutôt drôles, on y apprend plein de choses, c'est très pédagogique et la qualité des réalisation est top. C'est toujours avec impatience que j’attends ses vidéos !
Chaine Youtube
Page Facebook
Page Instagram
Site web

Menuiserie Dufays. A
Pas de chichi et pas de blabla, ses vidéos sont courtes et montrent des réalisations et des améliorations d'atelier. Intéressant !

Renaud Bauer créateur
Ce n'est pas une chaîne sur le travail du bois, mais plus sur le travail du métal. Ses réalisations sont très intéressantes tant d'un point de vue esthétique que qualitative en terme de finitions. On y apprend plein de choses, très instructif.

J'espère que ces comptes vous plairont ! Dites-nous ceux qui vous plaisent, ceux que vous suivez !

jeudi 9 mars 2017

En pleine organisation de notre mariage, on cherche de l'inspiration un peu partout, quitte parfois à s'égarer ! Alors on a fait...


En pleine organisation de notre mariage, on cherche de l'inspiration un peu partout, quitte parfois à s'égarer ! Alors on a fait le point sur les blogs qu'on adore, plein de belles idées et de reportages inspirants. Voilà les 5 premiers !

La Mariée aux pieds nus
Ce blog est une pépite ! L'esthétique est parfaite, douceur et élégance, couleurs douces et lumineuses à la fois ; ça c'est pour la forme. Pour le fond, la pépite est ici : de très beaux reportages photos, des conseils et des DIY canons, on adore ! Gros bonus pour le calendrier des fleurs, à la fois pratique et très beau !
Le blog

Instant 2 bonheur
Alisson est rémoise et tient ce blog consacré au mariage en 2010. Elle nous propose un carnet d'adresses régionales très complet avec des prestataires de qualité ; des DIY et des conseils pour une organisation au top et sans stress. Bonus pour les inspirations et bonnes idées déco !
Le blog

Queen for a day
Le blog d'Amélie est carrément canon, des reportages photos sublimes et des portraits d'hommes et de femmes tous charmants, passionnants et émouvants. J'aime sa façon de mettre en lumière ces mariées et mariées, un vrai concentré de bonheur et de lumière.
Le blog

Green wedding shoes
Un blog mariage US, créé par Jen et Jason, rempli de thèmes de mariages, de reportages, beaucoup de DIY et de très belles photos ! On y trouve aussi un e-shop, avec des pièces très US mais que l'on ne trouve pas forcément partout. Un blog coloré, vif, pétillant, un peu comme la Californie !
Le blog

Le plus beau jour du reste de ma vie
Le blog de Virginie est un vrai "carnet d'inspiration", avec des DIY et des conseils beauté, des reportages mariages, mais aussi une sélection shopping et des idées de voyage. Une vraie mine d'or !
Le blog


J'espère que ces blogs vous inspireront aussi, on vous en présente 5 autres très vite ! Vous aimez ces blogs ? Ou vous en suivez d'autres ?

lundi 6 mars 2017

Le week-end dernier, ça nous a pris, il fallait qu'on bricole quelque chose ! On ne manque pas vraiment de place dans la maison, mai...


Le week-end dernier, ça nous a pris, il fallait qu'on bricole quelque chose ! On ne manque pas vraiment de place dans la maison, mais plutôt d'un tout petit peu de rangement et d'organisation, surtout côté vêtements. L'idée était donc de créer un portant pour y stocker vestes et manteaux, et désencombrer notre (petit mais pratique) dressing. 

On vous propose donc un DIY pour créer ce portant en cuivre !

Vous aurez besoin de :
- 2m de tube en cuivre, diamètre 22mm
- 4 coudes en cuivre à 90°, femelle-femelle, diamètre 20-22mm
- 4 colliers de serrage diamètre 22mm
- Colle Epoxy
- 4 chevilles adaptées à votre mur et à vos colliers de serrage, pour nous des chevilles pour placo, 5x37mm.


Etape 1 : Découper le tube de cuivre en 5 morceaux : 1x 85cm, 2x 30cm et 2x 25cm. Les deux tubes de 25cm (valeur calculée selon la place prise par un cintre sur un support) supporteront le tube de 85cm, permettant d'y poser les cintres, et les deux tubes de 30cm seront fixés le long du mur pour stabiliser l'ensemble.

Etape 2 : Préparer la colle Epoxy, et coller un coude sur chacun des 4 petits tubes (de 25 et 30cm), comme sur la photo ci-dessous. Laisser sécher quelques minutes.


Etape 3 : On va relier le tube de 85cm et les deux tubes de 25cm. Poser à plat sur une table le tube de 85cm, encoller l'intérieur des coudes des deux tubes de 25cm et insérer ces coudes aux extrémités du tube de 85cm, comme sur la photo ci-dessous. Laisser sécher quelques minutes. On obtient donc ce qui sera le support de nos cintres.

 
Etape 4 : On va garder la structure posée à plat, et venir positionner à la verticale les deux tubes de 30cm. Encoller l'intérieur des coudes, et les positionner aux extrémités des tubes de 25cm. Pour avoir un montage parfait, assurez-vous que l'angle table-tube soit bien à 90°, comme sur la photo : pour vous aider, ajouter sans coller un coude à l'extrémité libre du tube, et ajuster l'angle à l'aide d'une équerre avant que la colle ne sèche. Retirer ensuite ce coude, car il ne nous servira pas. Laisser sécher l'ensemble au moins 20 minutes.



Etape 5 : Marquez votre mur pour réaliser 4 perçages pour y fixer les colliers de serrage qui iront sur les tubes de 30cm : 2 colliers seront plutôt hauts, et les 2 autres seront positionnés plutôt bas sur les tubes. Vous avez choisi vos chevilles en fonction de votre mur, vous pouvez donc suivre les instructions spécifiques. Pour nous, la vis fait 5mm, et la cheville doit être insérée dans un perçage fait à 8mm.  Un fois cheville et vis mis en place, on y visse les colliers de serrage. On insère ensuite notre structure en cuivre dans les 4 colliers, et on serre les colliers autour des tubes.

Et voilà le résultat !


On est ravis avec notre portant en cuivre juste canon, qui nous a pris une petite heure de notre week-end. On l'a déjà bien rempli de vestes et manteaux, et on l'adore ! Et vous, vous aimez ?

Crédits photos : Atelier p and b

jeudi 2 mars 2017

J'ai toujours aimé lire, depuis toute petite et ça a continué depuis toutes ces années. Au collège et au lycée, je lisais de tout, ...

J'ai toujours aimé lire, depuis toute petite et ça a continué depuis toutes ces années. Au collège et au lycée, je lisais de tout, tous les livres qui pouvaient me tomber sous la main. Des romans policiers, historiques, des sagas familiales à l'anglaise entre autres, c'était de la boulimie ! Ça a continué pendant mes études, mais ça s'est sérieusement calmé lorsque j'ai commencé à travailler. C'était clairement de la flemme, il était tellement plus simple d'allumer la télévision que de se poser pour bouquiner (mauvaise excuse, j'avoue) !

Et puis, en 2015, j'ai emménagé seule et sans télévision, par choix et un peu par test. Je me suis remise à la lecture plus facilement, en soirée, juste avant de m'endormir ou le dimanche après-midi. Nous avons déménagé entre temps, mais j'essaie toujours de continuer à lire régulièrement. Et aujourd'hui, du coup, je vous propose un "point littéraire" différent du premier book review mariage, avec trois ouvrages orientés développement et bonheur personnel. J'espère qu'ils vous plairont !

Le livre de la joie - Le Dalaï Lama & Desmond Tutu

Le pitch : "Nous nous sommes retrouvés à Dharamsala pour partager ce que deux amis, venus de deux mondes très différents, ont appris au cours de leur longue existence. Nous aimerions que ce livre soit une invitation à la joie". 
Loin d'être dépendante des circonstances extérieures, la joie est un état d'esprit et un art de vivre face aux tourments du quotidien. A travers des dialogues baignés de tendresse et de rire, ces deux prix Nobel nous offrent quantité d'anecdotes personnelles et nous font partager leurs pratiques spirituelles. 

Mon avis : J'ai acheté ce livre il y a quelques mois par curiosité, l'objet est beau et l'idée m'a séduite : qui n'est pas à la recherche de joie et de sérénité dans sa vie ? Ces deux grands sages et amis se livrent à l'auteur sans imposer leurs croyances religieuses, avec ouverture et douceur. Ils nous enseignent que la joie est un droit inaliénable, et que les piliers en sont entre autres l'humour, l'acceptation, le pardon et la générosité. Que chacun en est capable et que la joie est contagieuse. J'en retiendrai entre autres cette belle idée, loin d'être la seule du livre : accepter ce que l'on ne peut changer, et agir sur ce que nous pouvons changer. Une vraie leçon de sagesse.


Note : 5/5
_____________
Miracle Morning - Hal Elrod

Le pitch : Quel est le point commun entre Richard Branson, patron de Virgin, Anna Wintour, directrice du Vogue US, Tim Cook (Apple), Marissa Mayer (Yahoo !) ? Le succès ? Certainement. Un emploi du temps de ministre ? Aussi. Mais surtout un secret jusqu'ici bien gardé, et lumineux une fois révélé. Toutes ces personnalités ont l'habitude de se lever avant l'aube, et de démarrer leur journée par une à deux heures rien qu'à eux. Deux heures pour faire du sport, méditer, se cultiver, mettre en route leur journée... Devenir meilleur, en somme !

Mon avis : Le terme "miracle" dans le titre aurait du m'éloigner de ce livre : avouons que ça pourrait sentir la supercherie.. Et puis, je lis la quatrième de couverture, feuillette rapidement, et me dit que finalement, ça pourrait me plaire. L'idée est pourtant "sévère", se lever 1 à 2 heures plus tôt pour s'accorder du temps pour soi, l'idée semble s'avérer miraculeuse (le voilà, le miracle, être debout à l'aube et heureux de le faire, je rêve !) ! J'ai dévoré ce livre, vraiment : l'idée est lumineuse et le cheminement proposé est limpide : profiter de cette heure pour soi pour s'améliorer soi-même de jour en jour, par la méditation, la lecture ou encore le sport. Je n'ai pas encore franchi le cap, mais l'idée de tester le concept me travaille... A lire absolument si vous ne savez pas comment prendre du temps pour vous mais que vous souhaitez être une meilleure version de vous-même, la piste est intéressante !


Note : 4,5/5
_____________

Le pitch : - Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë. - Une quoi ? - Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude... - Mais... Comment vous savez tout ça ? - Je suis routinologue. - Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

Mon avis : J'ai mis du temps avant d'acheter ce livre, et je ne le regrette pas. C'est un joli roman feel good je dirai. Chacun d'entre nous peut se reconnaitre dans Camille, le bonheur qui semble à portée de main mais que nous n'arrivons pas à saisir totalement ; c'est donc très facile d'être pris par le récit, et j'aime être happée dès les premières pages ! Ensuite, on réalise très vite qu'il s'agit d'un guide de coaching / développement personnel déguisé en roman, mais du coup, la lecture n'en est que plus agréable. Je pourrais tiquer sur le fait que le cheminement de Camille se fait sans trop d'embuches, presque trop facilement, ce qui n'est pas vraiment "réaliste", mais je préfère retenir l'idée de l'infinie capacité de chacun à s'améliorer et atteindre son bonheur personnel. Foncez le lire !

Note : 4/5
_____________
En espérant vous avoir donné envie de lire l'un de ces trois livres, pour l'inspiration, la mise en œuvre de nouvelles routines, ou simplement le plaisir d'une lecture agréable. Et en bonus, une photo de bébé Tatooine tenant absolument à aider lors des photos !

Vous avez lu un de ces livres ? Un autre sur le même thème ? Donnez-nous vos impressions ! 

En bonus, une photo de bébé Tatooine toujours présente pour aider lors des photos !

Crédits photos : Atelier p and b