jeudi 31 août 2017

On continue notre saga des DIY mariage par les livres d’or. On ne voulait pas du livre d’or classique, ce grand livre dans lesquels les ...


On continue notre saga des DIY mariage par les livres d’or. On ne voulait pas du livre d’or classique, ce grand livre dans lesquels les invités écrivent souvent des « banalités », type « bravo pour cette belle journée, nous vous souhaitons beaucoup de bonheur ». Pour nous, ça semblait impersonnel, et pas tellement un « souvenir ». Nous voulions quelque chose qui implique plus les invités, et en proposant une question, nos invités doivent se creuser la tête pour nous répondre, être imaginatifs ! Nous les avons ensuite posés sur les centres de table, pour que tous puissent écrire !



Après quelques vadrouilles sur Pinterest, nous tombons sur l’idée de mini livres d’or à déposer sur les tables, et ayant chacun une question sur la 1ère de couverture. On se dit que c’est génial, qu’on peut les créer aux couleurs du mariage et personnaliser les questions ! En 1 heure, on avait défini ce que l’on souhaitait !

Matériel :
PC + logiciel de création (InDesign pour nous)
Papier blanc épaisseur 160g (pour la couverture)
Papier blanc classique 80g ou 90g (pour les pages intérieures)
1 Scalpel ou cutter
1 Règle
1 Agrafeuse (avec un bras long si possible)

Étape 1 : on a créé notre visuel sur InDesign, nous avons choisi un format carré, le bleu Pantone 286C et le logo P+b, tout ça pour rappeler notre faire-part de mariage.

On a imaginé 10 questions différentes, voilà quelques inspirations si vous le souhaitez :
- Dans 20 ans, vous nous voyez…
- Un livre, un film ou une musique qui nous rendra la vie plus belle ?
- Votre premier souvenir avec nous ?
- C’est quoi pour vous, l’amour ?
- Ce que vous retenez de cette belle journée ?

Imprimez le nombre de couvertures souhaitées (nous en voulions 20, on a donc imprimé 2 fois chaque question).



Étape 2 : Pour créer un livret, prenez la couverture de votre livret, et repérez la pliure, là où l’on aura les agrafes. Vous pouvez tracer un trait fin au crayon de papier. Pliez ensuite la feuille pour bien marquer la pliure et re-dépliez la.

Positionnez 3 feuilles blanches dans la couverture comme pour former le livret, et venez agrafer 2 fois votre liasse sur la pliure.

Astuce : vous pouvez remplacer les agrafes par du fil, passé dans 2 trous faits sur la pliure.

Étape 3 : Pliez votre livret pour le former, il reste à découper proprement les 3 côtés pour avoir le format souhaité. Vérifiez le pliage, positionnez votre règle et découpez doucement au scalpel, quitte à passer plusieurs fois.

Vous avez donc votre premier livre d'or, il n'y a plus qu'à faire les suivants ! Nous avons mis environ 2h00 à faire nos 20 livrets, c'est encore raisonnable ! Nos invités ont adoré le concept, et le rappel des couleurs était vraiment joli sur nos tables. Un vrai succès !


Crédits photos : Atelier p and b

jeudi 24 août 2017

« La broderie, c’est la vie ! » (Comment ça, ça se sent que je ne bosse pas dans la pub ?). Voici la petite nouvelle, créée il y a qu...



« La broderie, c’est la vie ! » (Comment ça, ça se sent que je ne bosse pas dans la pub ?). Voici la petite nouvelle, créée il y a quelques semaines, à l’aide d’un truc magique découvert récemment : le papier hydrosoluble.

J'avais envie de tester un autre type de motif après les Monstera de Sarah K. Benning, et j'ai donc choisi cette typo et ces deux mots ; Just Love. Les couleurs choisies sont le rose 3350 et le doré E3821.

Matériel :
1 tambour de broderie (ici)
Du tissu (coton, lin, etc)
Des fils de broderie de la couleur de votre choix (j’ai une préférence pour les fils DMC)
Une aiguille à broder
1 feutre effaçable à l’eau (ici)
Votre modèle à broder
Du papier hydrosoluble (Solufix de chez Vlieseline ou feuilles magiques chez DMC)

Késako ?
Le papier hydrosoluble, comme son nom l’indique, se dissout dans l’eau (tiède, voire froide), il possède une face collante protégée par un papier à enlever. Il se vend entre autres sur Amazon en largeur 45cm, à 1.60€ les 10cm de long (+ un peu de frais de port) ; j’ai acheté 45cm x 100cm, j’en ai eu pour 19.68€.

Il existe en ligne différents kits de broderie utilisant ce procédé, dont ceux, super chouettes, de Britney Pompadour (rien que le nom, déjà !). L’idée étant d’y reproduire son motif en le dessinant (ou en l’imprimant) : j’ai imprimé mon motif, que j’ai recopié en transparence au feutre effaçable. Ensuite, on enlève le papier protecteur et on colle le motif sur le tissu.

On brode directement avec le papier (il se sent très peu, on sent tout même l’aiguille légèrement collante car au contact du papier collant à chaque passage). J’apprécie la facilité, et surtout le fait que je ne risque pas d’effacer le dessin avec mes mains (comme ça peut être le cas avec la craie).

Info : je n’ai jamais testé l’impression, seulement le dessin au feutre effaçable, je ne sais pas comment le papier réagit à l’imprimante, et ni comment la dissolution se passe avec l’encre.


Une fois toute votre broderie terminée, démontez-la du tambour et passez là sous l’eau tiède (pas d’eau chaude, qui pourrait abimer ou déformer votre travail). Vous verrez le papier se désintégrer doucement. Laissez ensuite sécher votre broderie, pour ma part à plat sur un torchon . Vous pourrez ensuite la remonter sur le tambour, et réaliser vos finitions à l’arrière.

Astuce : si vous touchez un peu en logiciel, InDesign est parfait pour la prévisualisation de votre motif. Vous avez trouvé une jolie image sur Pinterest que vous aimeriez reproduire (attention, pour vous uniquement, ne vendez pas une copie d’une autre œuvre, c’est interdit). Copiez-la dans InDesign, ajoutez un cercle avec la dimension de votre tambour à broder, vous n’avez plus qu’à ajuster l’image dans le cercle. Vous aurez alors une idée du rendu, vous pourrez l’imprimer, et vous n’aurez plus qu’à le reprendre sur du papier hydrosoluble, ou directement au feutre effaçable sur votre tissu.


Crédits photos : Atelier p and b

jeudi 17 août 2017

Voilà le deuxième DIY de notre série mariage ! Nous voulions un panneau à l’entrée de la salle de réception, et il nous en fallait un a...

Voilà le deuxième DIY de notre série mariage ! Nous voulions un panneau à l’entrée de la salle de réception, et il nous en fallait un autre pour indiquer la présence du confessionnal dans la salle (oui oui, un confessionnal, avec photos & vidéos, on vous racontera ça !). L’idée était évidemment de rester dans le thème du faire-part (qu'on vous montrera aussi bientôt !), mais également du panneau du plan de table (retrouvez ici le DIY).

Nous avons donc fabriqué deux panneaux carrés pour indiquer nos messages, on vous laisse découvrir ce qu'il vous faut et comment faire !

Matériel :
1 panneau de mdf (médium) de 120*60cm, épaisseur 10mm, à couper en deux (ici)
1 scie (pour couper le panneau)

De la peinture ardoise (ici)
1 rouleau adapté (ici)
Du papier autocollant (ici)
Une imprimante
1 cutter ou 1 scalpel (ici)
Des Posca des couleurs de votre choix (ici)

Étape 1 : Coupez à la scie le panneau en deux pour obtenir deux panneaux de 60*60cm. Peindre les panneaux avec la peinture ardoise, plusieurs couches peuvent être nécessaires. Laissez sécher selon les instructions. Dans le doute, et dans la perspective de coller du papier autocollant dessus, nous avons laissé les panneaux peints 1 semaine avant de bosser dessus (disons aussi que dans la semaine, nous n’avions pas eu beaucoup le temps !).

Étape 2
: Choisissez ce que vous souhaitez écrire, et cherchez une police que vous trouvez sympa (sur Google Fonts par exemple), et imprimez votre texte sur le papier autocollant.

Info : notre police est Sugar Plum, elle est payante, mais celle-ci nous plaisait vraiment. On la retrouve sur toute notre papeterie, elle est l’un des fils conducteurs.

Positionnez votre autocollant sur le panneau, et au cutter/scalpel, venez découper (délicatement) pour évider l’intérieur des caractères.


Étape 3 : Avec votre / vos Posca, vous pourrez venir remplir les caractères maintenant laissés vides. Faites des tracés « larges », qui peuvent déborder sur le papier autocollant. Vérifiez que vous avez bien rempli tous les caractères au Posca, puis enlever délicatement le papier autocollant. Vos panneaux sont terminés !

Comme pour le panneau de plan de table, n’hésitez pas à faire des retouches au Posca noir (même sur un éclat de peinture ardoise, c’est magique).

Conseil : Éclatez-vous ! Vous avez du papier autocollant, un PC et une imprimante, vous avez donc un infini de possibilités devant vous !


Crédits photos : Atelier p and b

jeudi 10 août 2017

Ici, on a un certain penchant pour les plantes vertes, de préférence les cactus et les plantes grasses (entre autres parce qu’elles ont ...


Ici, on a un certain penchant pour les plantes vertes, de préférence les cactus et les plantes grasses (entre autres parce qu’elles ont moins de chance de mourir entre nos mains que toute autre plante…). Et comme on aime le DIY, il fallait bien que l’on customise un peu nos pots en terre cuite ou nos boites de conserves ! On a choisi de partir sur du blanc et du cuivre, voilà donc ce que l’on a réalisé !

Matériel :
Des pots en terre cuite
Des bocaux / boites de conserve
De la peinture en bombe (blanc mat et cuivre pour nous)
Des feuilles de papier
Du scotch de peintre
Un support pour bomber facilement (des vieux tasseaux de bois plantés dans le jardin pour nous)


Étape 1 : Disposez vos supports, et travaillez le plus possible en extérieur. Bombez vos pots d’une première couche fine (sinon, gare aux dégoulinures !). Si vous comptez créer un motif sur le pot, première couche doit être claire, pour être facilement recouverte si vous ajoutez de la couleur. Sur nos pots bicolores, on a d’abord bombé en blanc avant de créer un motif avec le cuivre (la couleur cuivre serait un peu galère à recouvrir de blanc si nous avions fait dans l’autre sens).

Info : Si vous n’avez pas de support, portez des gants jetables, tenez le pot en bombant et posez-le sur une table protégée pour le laisser sécher, le fond ne sera pas parfait mais ne se verra pas (vous pourrez faire la retouche du fond lors d’une deuxième couche si vous le souhaitez).


Étape 2 : Veillez à ce que la peinture soit sèche pour continuer. Pour créer un motif (des triangles, une bande, …), vous aurez besoin de scotch de peintre pour délimiter la zone, et de papier que vous scotcherez également pour protéger ce qui ne doit pas être peint. Vous pouvez ensuite bomber vos motifs, en une ou plusieurs couches si besoin. Enlevez le scotch dans la foulée, n’attendez pas nécessairement le séchage complet de la peinture.

Étape 3 : Après séchage complet, rempotez vos plantes dans vos pots, bocaux ou boites de conserves, arrosez légèrement et admirez !


Crédits photos : Atelier p and b

dimanche 6 août 2017

Après notre premier article sur le sujet, on vous propose de nouveau 5 autres blogs mariage qu'on adore, plein de bonnes idées et ca...


Après notre premier article sur le sujet, on vous propose de nouveau 5 autres blogs mariage qu'on adore, plein de bonnes idées et carrément canons !

La fiancée du Panda
La fiancée, c'est Maëlis, mariée depuis 2011 et co-auteure de Oh Oui ! On se marie donc on a parlé ici. Elle est pétillante, tout comme le ton de ses articles. Les photos et les mises en scènes sont superbes, et les DIY sont chics et simples. Vous y trouverez aussi des articles beauté, lifestyle, ou encore voyages. Suivez-la sur Instagram, son compte est tellement beau !
Le blog
Instagram 

La mariée sous les étoiles
La jolie mariée, c'est Louisa, également event & wedding planner (Make my Wed), elle nous fait découvrir son univers. Vous y trouverez les dernières tendances mariage, des shootings sublimes et des portraits de personnes inspirantes. J'adore ses DIY simples, chic et très délicats !
Le blog
Instagram

Un beau jour
Je suis ce site / blog depuis sa création, créé entre autres par Eleonore Bridge (dont je suivais le blog personnel depuis longtemps également). Aujourd'hui, elles sont 4, et nous montrent comment twister son mariage en proposant DIY (j'ai une passion pour le DIY des bougies), shootings mariages et petites infos pratiques. L'e-shop est une petite mine d'or : des tutos à télécharger et à reproduire chez soi, originaux et personnalisables !
Le blog
Instagram

L'apprentie mariée
Clélia n'est plus une apprentie mariée, mais bel et bien une mariée, et ce depuis 2014. Elle nous propose des shootings, des inspirations déco et des portraits d'artistes et de créateurs. Clélia est aussi maman de deux petits chats, vous trouverez donc aussi des articles sur les kids !
Le blog
Instagram

Les marieuses
Les marieuses sont Marine et Pauline, deux cousines qui s'allient pour nous proposer leur vision du mariage et leurs inspirations. Malheureusement, leur blog s'arrête faute de temps, mais profitez-en pour découvrir leurs DIY et bonnes idées malgré tout ! N'hésitez pas à les contacter si vous avez envie de reprendre le flambeau de ce joli blog, elles cherchent leur successeur.
Le blog