jeudi 17 août 2017

Voilà le deuxième DIY de notre série mariage ! Nous voulions un panneau à l’entrée de la salle de réception, et il nous en fallait un a...

Voilà le deuxième DIY de notre série mariage ! Nous voulions un panneau à l’entrée de la salle de réception, et il nous en fallait un autre pour indiquer la présence du confessionnal dans la salle (oui oui, un confessionnal, avec photos & vidéos, on vous racontera ça !). L’idée était évidemment de rester dans le thème du faire-part (qu'on vous montrera aussi bientôt !), mais également du panneau du plan de table (retrouvez ici le DIY).

Nous avons donc fabriqué deux panneaux carrés pour indiquer nos messages, on vous laisse découvrir ce qu'il vous faut et comment faire !

Matériel :
1 panneau de mdf (médium) de 120*60cm, épaisseur 10mm, à couper en deux (ici)
1 scie (pour couper le panneau)

De la peinture ardoise (ici)
1 rouleau adapté (ici)
Du papier autocollant (ici)
Une imprimante
1 cutter ou 1 scalpel (ici)
Des Posca des couleurs de votre choix (ici)

Étape 1 : Coupez à la scie le panneau en deux pour obtenir deux panneaux de 60*60cm. Peindre les panneaux avec la peinture ardoise, plusieurs couches peuvent être nécessaires. Laissez sécher selon les instructions. Dans le doute, et dans la perspective de coller du papier autocollant dessus, nous avons laissé les panneaux peints 1 semaine avant de bosser dessus (disons aussi que dans la semaine, nous n’avions pas eu beaucoup le temps !).

Étape 2
: Choisissez ce que vous souhaitez écrire, et cherchez une police que vous trouvez sympa (sur Google Fonts par exemple), et imprimez votre texte sur le papier autocollant.

Info : notre police est Sugar Plum, elle est payante, mais celle-ci nous plaisait vraiment. On la retrouve sur toute notre papeterie, elle est l’un des fils conducteurs.

Positionnez votre autocollant sur le panneau, et au cutter/scalpel, venez découper (délicatement) pour évider l’intérieur des caractères.


Étape 3 : Avec votre / vos Posca, vous pourrez venir remplir les caractères maintenant laissés vides. Faites des tracés « larges », qui peuvent déborder sur le papier autocollant. Vérifiez que vous avez bien rempli tous les caractères au Posca, puis enlever délicatement le papier autocollant. Vos panneaux sont terminés !

Comme pour le panneau de plan de table, n’hésitez pas à faire des retouches au Posca noir (même sur un éclat de peinture ardoise, c’est magique).

Conseil : Éclatez-vous ! Vous avez du papier autocollant, un PC et une imprimante, vous avez donc un infini de possibilités devant vous !


Crédits photos : Atelier p and b

jeudi 10 août 2017

Ici, on a un certain penchant pour les plantes vertes, de préférence les cactus et les plantes grasses (entre autres parce qu’elles ont ...


Ici, on a un certain penchant pour les plantes vertes, de préférence les cactus et les plantes grasses (entre autres parce qu’elles ont moins de chance de mourir entre nos mains que toute autre plante…). Et comme on aime le DIY, il fallait bien que l’on customise un peu nos pots en terre cuite ou nos boites de conserves ! On a choisi de partir sur du blanc et du cuivre, voilà donc ce que l’on a réalisé !

Matériel :
Des pots en terre cuite
Des bocaux / boites de conserve
De la peinture en bombe (blanc mat et cuivre pour nous)
Des feuilles de papier
Du scotch de peintre
Un support pour bomber facilement (des vieux tasseaux de bois plantés dans le jardin pour nous)


Étape 1 : Disposez vos supports, et travaillez le plus possible en extérieur. Bombez vos pots d’une première couche fine (sinon, gare aux dégoulinures !). Si vous comptez créer un motif sur le pot, première couche doit être claire, pour être facilement recouverte si vous ajoutez de la couleur. Sur nos pots bicolores, on a d’abord bombé en blanc avant de créer un motif avec le cuivre (la couleur cuivre serait un peu galère à recouvrir de blanc si nous avions fait dans l’autre sens).

Info : Si vous n’avez pas de support, portez des gants jetables, tenez le pot en bombant et posez-le sur une table protégée pour le laisser sécher, le fond ne sera pas parfait mais ne se verra pas (vous pourrez faire la retouche du fond lors d’une deuxième couche si vous le souhaitez).


Étape 2 : Veillez à ce que la peinture soit sèche pour continuer. Pour créer un motif (des triangles, une bande, …), vous aurez besoin de scotch de peintre pour délimiter la zone, et de papier que vous scotcherez également pour protéger ce qui ne doit pas être peint. Vous pouvez ensuite bomber vos motifs, en une ou plusieurs couches si besoin. Enlevez le scotch dans la foulée, n’attendez pas nécessairement le séchage complet de la peinture.

Étape 3 : Après séchage complet, rempotez vos plantes dans vos pots, bocaux ou boites de conserves, arrosez légèrement et admirez !


Crédits photos : Atelier p and b

dimanche 6 août 2017

Après notre premier article sur le sujet, on vous propose de nouveau 5 autres blogs mariage qu'on adore, plein de bonnes idées et ca...


Après notre premier article sur le sujet, on vous propose de nouveau 5 autres blogs mariage qu'on adore, plein de bonnes idées et carrément canons !

La fiancée du Panda
La fiancée, c'est Maëlis, mariée depuis 2011 et co-auteure de Oh Oui ! On se marie donc on a parlé ici. Elle est pétillante, tout comme le ton de ses articles. Les photos et les mises en scènes sont superbes, et les DIY sont chics et simples. Vous y trouverez aussi des articles beauté, lifestyle, ou encore voyages. Suivez-la sur Instagram, son compte est tellement beau !
Le blog
Instagram 

La mariée sous les étoiles
La jolie mariée, c'est Louisa, également event & wedding planner (Make my Wed), elle nous fait découvrir son univers. Vous y trouverez les dernières tendances mariage, des shootings sublimes et des portraits de personnes inspirantes. J'adore ses DIY simples, chic et très délicats !
Le blog
Instagram

Un beau jour
Je suis ce site / blog depuis sa création, créé entre autres par Eleonore Bridge (dont je suivais le blog personnel depuis longtemps également). Aujourd'hui, elles sont 4, et nous montrent comment twister son mariage en proposant DIY (j'ai une passion pour le DIY des bougies), shootings mariages et petites infos pratiques. L'e-shop est une petite mine d'or : des tutos à télécharger et à reproduire chez soi, originaux et personnalisables !
Le blog
Instagram

L'apprentie mariée
Clélia n'est plus une apprentie mariée, mais bel et bien une mariée, et ce depuis 2014. Elle nous propose des shootings, des inspirations déco et des portraits d'artistes et de créateurs. Clélia est aussi maman de deux petits chats, vous trouverez donc aussi des articles sur les kids !
Le blog
Instagram

Les marieuses
Les marieuses sont Marine et Pauline, deux cousines qui s'allient pour nous proposer leur vision du mariage et leurs inspirations. Malheureusement, leur blog s'arrête faute de temps, mais profitez-en pour découvrir leurs DIY et bonnes idées malgré tout ! N'hésitez pas à les contacter si vous avez envie de reprendre le flambeau de ce joli blog, elles cherchent leur successeur.
Le blog

mercredi 2 août 2017

Je l’avoue, j’ai mis pratiquement 1 an avant de trouver le temps (ou plutôt « prendre le temps ») d’aller me balader chez Mémère Cerise,...


Je l’avoue, j’ai mis pratiquement 1 an avant de trouver le temps (ou plutôt « prendre le temps ») d’aller me balader chez Mémère Cerise, shame on me ! Je suis sur Facebook & Instagram cette jolie boutique créée par Sophie en 2016, et c’est d’ailleurs un concours de circonstance qui m’a enfin menée jusque sans sa boutique : Sophie annonce un Mercredi qu’une place s’est libérée en dernière minute pour un atelier crochet, animé par Zak a Dit, alors j’ai sauté sur l’occasion ! Je maitrise les bases du crochet, mais un petit perfectionnement ne serait pas de trop, et enfin je verrai cette jolie boutique.


Ce samedi matin-là, Sophie nous accueille, adorable et souriante, et à 9h, j’en avais bien besoin ! Zak est là aussi, avec la même patate et le même sourire que Sophie, cet atelier va être génial ! Mes compatriotes de crochet sont arrivées aussi, et les deux heures prévues sont passées à une vitesse folle. On a repris les bases du crochet, créé notre petite corbeille en trapilho, on s’est marrés et on a vraiment passé un bon moment.


J’ai ensuite pris le temps de découvrir la boutique, petite mais pleine de surprises ! J’ai regardé, touché, observé les textures et les couleurs des laines, fils, pelotes, carrés de tissu et autres rubans ; j’ai aussi admiré les jolies tasses et mugs, la déco et les veilleuses animaux, les lightbox et les néons super cool, et j’ai senti encore et encore les bougies de la Bougie Particulière (je suis tellement amoureuse de la mienne, parfum Concombre & Violette !). J’ai aussi feuilleté quelques-uns des ouvrages de couture/crochet/tricot/bricolage/DIY/tout ce que tu veux, mais j’ai résisté !


Et comme à chaque fois que j’en vois un, je me suis retrouvée fascinée devant le tourniquet d'échevettes DMC, toutes ces couleurs me tournent un peu la tête ! J’ai cherché patiemment LE bleu dont j’ai besoin, comparant les fils et les nuances, pour trouver la teinte idéale. J’ai discuté laines, rubans et fils, mais aussi DIY pour le mariage avec Sophie, qui a été de très bon conseil, et je reste étonnée du choix immense de produits dans cette petite boutique !

Je vous conseille de suivre les comptes de Mémère Cerise sur les réseaux sociaux (liens en fin d'article), Sophie y partage les ateliers à venir, les nouveautés de la boutique et les promos en cours.


Et juste avant de partir, j’ai fini par choisir deux pelotes de grosse laine, une noire et une bleue marine, tellement douce ! Je suis donc restée hyper raisonnable, Pierre a été épaté ! Je ne sais pas encore comment je vais la travailler, mais j’ai jusque cet automne pour y remédier…

Mémère Cerise
171 avenue Jean Jaurès
51110 Reims
03.10.16.58.30
memerecerise@gmail.com
Instagram


Crédits photos : Atelier p and b

vendredi 28 juillet 2017

Nous sommes mariés depuis quelques semaines, presque 1 mois maintenant ! Alors du coup, on commence à vous proposer nos DIY mariage, et ...


Nous sommes mariés depuis quelques semaines, presque 1 mois maintenant ! Alors du coup, on commence à vous proposer nos DIY mariage, et on commence avec le panneau de notre plan de table. Bon, avant d’en arriver là, on est passé par quelques tableaux Excel, quelques bidouilles et quelques moments d’angoisse avant de réussir à placer vos convives… On vous proposera prochainement un article sur ce sujet !

Voici donc comment fabriquer ce panneau effet ardoise & graphique. Les numéros de table dorés pailletés sont identiques à ceux présents sur nos tables.

Matériel :
1 panneau de mdf (médium) de 120*60cm, épaisseur 10mm (ici)
De la peinture ardoise (ici)
1 rouleau adapté (ici)
Des clous laiton 1,3*20mm (ici)
Vos numéros de table (découpés dans du bois chez nous, puis bombés en doré + pailletés)
Des fils de la couleur de votre choix (DMC pour nous)
Un Posca (blanc pour nous) + 1 noir de secours (ici)
De la superglu
Optionnel : un pistolet à colle

Étape 1 : Peindre le panneau avec la peinture ardoise, plusieurs couches peuvent être nécessaires. Laissez sécher selon les instructions.



Étape 2 : Comptez combien de lignes de noms vous aurez à écrire, divisez la hauteur du panneau (- 4cm de marge en haut et en bas) par le nombre de lignes à écrire, vous obtiendrez l’espacement des clous.
Exemple : Nous avions 65 lignes de noms à écrire (les couples étant sur une même ligne), le panneau fait 120cm de haut – 8 cm de marge (haut+bas) : 112/65 = 1,7cm. Pierre a donc positionné les clous tous les 1,7cm, en démarrant à 4cm du bord haut.
Pour clouer proprement, définissez la verticale sur laquelle vous allez mettre vos clous (prenez une grande règle et/ou aidez-vous d’un fil tendu et fixé à l’arrière pour ne pas dériver), faites-vous une marque au crayon pour chaque clou avant de les clouer définitivement.

Étape 3 : Une fois les clous positionnés, vous devez définir l’ordre d’écriture des noms pour obtenir l’effet voulu : le mélange des noms et le besoin de chercher sa table reliée à un fil.
Notre méthode : la table des mariés n’est pas mélangée et est en table 1, la table des enfants n’est pas mélangée non plus et est en table 11. Il nous restait donc 9 tables à mélanger : nous avons donc mélangé ensemble les tables 2, 3 et 4, puis 5, 6 et 7, et enfin 8, 9 et 10.

Vous n’avez ensuite plus qu’à écrire les noms au Posca blanc selon l’ordre choisi. Alignez-vous à l’aide d’une règle pour toujours être bien positionné en face du clou. Attention, la surface du mdf étant un peu rugueuse, vous n’aurez pas tout à fait la sensation d’écrire sur une ardoise, écrivez du mieux possible, mais n’essayez pas de corriger en nettoyant à l’éponge (pour avoir testé, c'est plutôt galère).
Une fois tous les noms écrit, le moyen le plus simple (et le plus propre) de corriger les bavures est de repasser avec un Posca noir (invisible sur l’ardoise). Vous pourrez ainsi corriger les défauts, bavures et petites erreurs facilement, et ré-écrire au Posca blanc si besoin.


Étape 4 : Collez vos numéros de table sur la partie gauche, en les espaçant correctement : posez-les tous à plat avant de les coller à la glu ou au pistolet à colle si vous n’êtes pas sûrs de vous. Clouez un clou doré à quelques centimètres du numéro de table, en le centrant par rapport au numéro.

Étape 5 : Choisissez vos fils de couleurs, nous avions choisi des nuances de bleu (s’agissant de la couleur de nos faire-parts, etc). Vous en trouverez des dizaines dans les échevettes DMC (dans votre mercerie, chez Mondial Tissus, sur internet, …). Nous avons choisi un camaïeu de bleus pour un effet contrasté, avec un joli rendu sur l’ardoise.

Étape 6 : Il reste à fixer les fils de couleur. Munissez-vous de vos fils, de ciseaux et de colle superglu. Un conseil : à 2, ça va beaucoup mieux ! Démarrez sur le clou du premier nom, faite un nœud simple et mettez une pointe de glu, en quelques secondes, c’est sec. Déroulez votre fil jusqu’au clou du numéro de table, faites un tour pour « sécuriser » et ramener votre fil vers le second nom de cette table ; enroulez le fil sur le clou et mettez une pointe de glu (du coup, pas besoin d’essayer de faire un nœud). En collant ainsi, vous vous assurez d’avoir un fil bien tendu.

Recommencez jusqu’à avoir relié tous les noms (pensez à suivre avec une liste papier de vos invités, pour ne pas faire d’erreur). Vérifiez la solidité des collages, remettez une pointe de glu si nécessaire, et coupez les excédents de fils.

Votre panneau de plan de table est terminé, et il en jette ! Le notre a fait sensation, nos invités l'ont adoré !


Crédits photos : Atelier p and b.